Le permis Monégasque : ce qu’il faut savoir

Les chauffeurs privés de notre agence possèdent tous un permis de voiture valide pour conduire à Monaco et en France. Il existe de nombreuses idées reçues concernant le permis monégasque, et comment l’obtenir, que nous allons éclaircir dans cet article.

Une mise en place européenne pour punir les délinquants

Pour beaucoup, posséder un permis étranger permet de se comporter comme un chauffard en France et d’en éviter les conséquences. S’il fut possible un temps, en effet, de contourner les amendes ou les pertes de points, ce n’est plus le cas depuis août 2019.

En effet, la France, Monaco et 19 états membres de l’Union européenne ont mis en place un système d’échange des informations relatives aux infractions routières afin de poursuivre les contrevenants.

Le permis monégasque : pour qui ?

Pour obtenir un permis Monégasque, il faut au moins être résident de la principauté si on ne possède pas la nationalité. Cela peut même inclure une résidence secondaire.

Ainsi, selon la loi locale, après l’acquisition d’une résidence à Monaco une personne peut solliciter la délivrance d’un permis monégasque s’il possède déjà un permis étranger dans un délai d’un an maximum. Sinon, s’il veut pouvoir circuler et obtenir une plaque d’immatriculation de la cité-état, il doit repasser l’épreuve dans un centre agréé.

Quoi qu’il en soit, par convenance, il est souvent plus simple de faire appel aux services de chauffeurs privés comme le nôtre pour se déplacer dans la région et évoluer dans la ville.

Read More